Manger équilibré

Qui dans la vie n’a pas envie de manger équilibré? Malheureusement, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire! Non seulement les tentations sont nombreuses et fréquentes, mais elles proviennent de partout à la fois.

20140703 Santé

Avec cette article, j’ai recueilli quelques petits conseils qui pourront peut-être vous aider à rester sur la bonne voie.

1. Connaître les portions recommandées

C’est une chose de manger de bons aliments, mais il faut également les consommer avec modération. Contrairement à la croyance populaire, les pommes de terre, les pâtes et les pains ne sont pas à bannir de votre alimentation. Il vous faut seulement contrôler les portions que vous ingérez. Par exemple, saviez-vous qu’une femme dans la trentaine devrait consommé seulement 2 portions d’environ 75g de viande par jour? Ou encore qu’une tasse de salade représente une seule portion de fruits et légumes? Pouvez-vous croire qu’un repas de spaghetti devrait comprendre seulement ½ tasse de pâtes alimentaires cuites? Consultez le Guide alimentaire canadien et, comme moi, vous risquez d’être surpris par vos découvertes.

2. Compter les calories

Le corps humain doit se nourrir d’un certain nombre de calories pour fonctionner efficacement. Nous savons tous qu’un trop gros apport de calories implique une prise de poids assuré. Cependant, un trop faible apport peut également engendrer une prise de poids en débalançant le métabolisme. Compter les calories peut paraître légèrement excessif. Je suis bien d’accord avec vous! Toutefois, lorsque que l’on apprend à contrôler son alimentation, il peut être intéressant de constater les excès que l’on se permet. De plus, avec l’ère de la technologie, vous pouvez maintenant facilement mesurer vos repas grâce à des applications ou des sites web.

3. Faire le vide

Maintenant que vous avez pris connaissance des portions raisonnables que vous devez consommez, faites le vide dans votre cuisine. Jetez les chips, les biscuits,les frites, les bonbons, les chocolats et tout ce qui pourrait vous inciter à tricher. Moins vous les verrez et moins vous serez tenté d’en manger.

4. Planifier les menus

Avec les vies que nous vivons, il est souvent plus facile de sauter un repas ou encore se ruer au restaurant que de cuisiner. Pourtant, il est nettement plus avantageux pour notre corps et notre santé de se donner la peine de préparer de bons repas maison. En préparant à l’avance le menu de la semaine et en garnissant votre réfrigérateur de produits périssables, vous résisterez plus facilement à l’appel de la restauration rapide. Faites vous une liste d’épicerie en conséquence et n’y dérogez surtout pas lorsque vous serez sur place.

5. Prévoir les fringales

Peu importe la motivation, il arrive à tout le monde d’avoir des fringales. Surtout lorsque vous avez l’impression de manger plus de salade qu’un lapin! Malheureusement, si vous avez bien suivi tous mes conseils, vous n’aurez alors plus aucune grignotine à vous mettre sous la dent… Optez donc pour un choix santé! Si toutefois l’option équilibrée ne vous satisfait toujours pas, permettez vous à l’occasion d’aller acheter l’objet de votre désir. Vous n’êtes quand même pas en prison! Pensez seulement à limiter vos gâteries si vous voulez que les effets d’une alimentation saine persiste.

Bonne alimentation à tous!

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s